Flux RSS

Nice. Bravo Sandrine Bertin !

Policière de Nice, Sandrine Bertin responsable de la vidéosurveillance refuse malgré les pressions du gouvernement de dire que la police d’Etat était présente alors qu’elle ne l’a pas vue sur les vidéos.

Madame, votre honnêteté et votre courage font honneur à la France et aux Français.

Dans un autre domaine, un procureur en retraite m’a raconté que les magistrats subissaient des pressions gouvernementales, surtout quand les copains des coquins étaient pris en faute.

Nous nous doutions que « justice indépendante de l’exécutif » n’était qu’une fable, j’en ai eu personnellement la preuve par les propos de ce procureur, alors je ne doute absolument pas de la véracité des déclarations de Sandrine Bertin d’autant plus que c’est le résultat qui compte et si la population de Nice avait été réellement protégée, nous n’aurions pas à déplorer ces morts et ces blessés.

Lisez ci-dessous l’article paru ce jour dans Riposte laïque

La Connectrice de tout coeur avec Sandrine Bertin.

 

Nice : Soutien à Sandrine Bertin, face au mensonge d’Etat de Cazeneuve

Publié le 24 juillet 2016 – par 15 commentaires

 
 

Partager

Cazeneuvecollabo40
Demande de suppression des vidéos et pressions téléphoniques sur les opérateurs vidéo !

http://www.lejdd.fr/Societe/La-policiere-responsable-de-la-videosurveillance-a-Nice-accuse-le-ministere-de-l-Interieur-798751

La vérité commence à transpirer, et les personnes à responsabilité refusent de cautionner cette tartufferie et ce mensonge d’état.

Sandra Bertin, chef du Centre de supervision urbain (CSU) de Nice, secrétaire générale du Syndicat autonome de la Fonction publique territoriale (SAFPT) Métropole-Ville de Nice, et qui était en poste au soir du 14/07/216 accuse le ministère de l’Intérieur…

Résultat, notre sinistre Cazeneuve porte plainte contre elle :

http://www.ledauphine.com//france-monde/2016/07/24/nice-cazeneuve-porte-plainte-apres-le-temoignage-d-une-policiere

Il faut néanmoins vous rappeler que nous sommes le 24/07/2016, et qu’à ce jour toutes les données vidéo de l’attentat de Nice du 14/07/2016, sur les stockeurs vidéo de poste de commandement de Nice n’existent plus !

Les données ont été écrasées automatiquement par les enregistrements continus.

Seules traces restantes… Les sauvegardes données qui ont été conservées dans le cadre de l’enquête, Sic !

Une personne m’a judicieusement demandé si les conversations audio étaient enregistrées au sein du poste de commandement surveillance vidéo de Nice, et voici ma réponse : Ce n’est pas une obligation sauf si le poste de commandement vidéo et sa salle sont APSAD (agrément), et ont bénéficié à ce titre d’une autorisation spéciale.

Une certification NF Service a pu leur être délivrer conjointement avec la certification APSAD, avec le référentiel unique de certification : NF Service & APSAD NF367-I82. (Spécifiquement attribuée aux entreprises spécialisées en télésurveillance, installateurs en système d’alarmes ou vidéo).

A ce moment-là, un système d’enregistrement permanent peut-être demandé pour le poste de commandement sécurisé….

Mais je ne pense pas que cela soit le cas pour Nice malgré l’importance de gestion et de matériel !

Souhaitons cependant que des écoutes privées de ce dramatique soir du 14/07/2016 aient pu se faire afin de pouvoir servir en justice, ce qui est légal dans ce cadre bien précis, et contrer ainsi notre sinistre Cazeneuve :

http://www.avft.org/article.php?id_article=688

Que dit la loi ?

https://www.securex.eu/lex-go.nsf/PrintReferences?OpenAgent&Cat2=49~~6&Lang=FR

http://www.assemblee-nationale.fr/14/ta/ta0590.asp

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000439399&categorieLien=id

https://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl03-215.html

Il faut également se référer au texte légal (par exemple, pour les services d’urgence comme le SAMU) en termes d’enregistrements audio pour les nécessités de services.

https://accueil-telephonique.ooreka.fr/comprendre/enregistrer-appels-telephoniques

Sinon, les dispositifs d’écoute et d’enregistrement des conversations téléphoniques sur le lieu de travail sont installés également à des fins de formation ou d’évaluation, et n’ont qu’une durée limitée !

https://www.cnil.fr/fr/lecoute-et-lenregistrement-des-appels-sur-le-lieu-de-travail

Oui, cela suffit ! Cette tartufferie comme ces mensonges d’états à répétitions.

L’autorité nationale en place n’est pas le bon dieu, et doit rendre des comptes au peuple.

J’en dénonce les stigmates dans un précédent article sur Riposte Laique – Vidéosurveillance à Nice : enfumage, traîtrise et scandale !

http://ripostelaique.com/video-surveillance-a-nice-enfumage-traitrise-scandale.htmlet sur Résistance Républicaine :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/07/22/nice-la-justice-ordonne-la-suppression-de-24h-de-videosurveillance-enfumage-traitrise-et-scandale/#comment-504919

Souhaitons que toute la vérité se fasse et en priorité pour l’intérêt des familles meurtries afin que ces dernières puissent vraiment faire leur deuil.

RIP à toutes les victimes, pensées de solidarité pour tous les blessés dont certains luttent encore pour leurs vies et soutien indescriptible à toutes les familles !

Alain Barnier

Parc des Buttes-Chaumont. Pour Hidalgo, les ivrognes et les camés sont plus parisiens que les autres

Vous êtes concerné-e, signez la pétition

https://www.change.org/p/madame-anne-hidalgo-buttes-chaumont-pour-le-respect-des-riverains-contre-l-ouverture-nocturne

 

 L’ouverture du parc des Buttes-Chaumont toutes les nuits d’été est une catastrophe pour les riverains : beuglement d’ivrognes et de camés, hurlements, pétards, musique amplifiée, tam tams et autres djembés, démarrage des scooters et autres motos, rassemblements de noctambules vomissant sur les trottoirs et agressant verbalement les passants, saccage des arbres et autres plantations et toutes sortes d’incivilités.

Les riverains ne peuvent pas dormir avant  5 h du matin quand les fêtards sont trop fatigués pour poursuivre leur agitation bruyante.

S’ils le pouvaient ils rattraperaient leur manque de sommeil la nuit mais ce n’est pas possible soit parce qu’ils travaillent, soit que les nouvelles mamans allaitent leur bébé et que les papas ont donné le biberon de la nuit mais aussi parce que l’environnement est extrêmement bruyant durant la journée : tondeuses, travaux privilégiés l’été dans les rues, concerts amplifiés inondant le quartier bien au-delà du parc, mariages ethniques avec tambours, trompettes, klaxons et vrombissement de moteurs pour saluer les mariés.

L’ouverture nocturne du parc ayant été présentée comme une expérimentation, les riverains qui ont exposé leur gêne se sont vus recevoir une circulaire langue de bois sans le moindre atome de solidarité et a fortiori d’excuses pour la gêne occasionnée. De plus, ce document présente l’ouverture nocturne comme un fait acquit  et non expérimental, les Parisiens ayant été satisfaits l’année dernière. Si ce n’est pas de la dictature, qu’est-ce ?

D’autre part, ayant profité de mon insomnie offerte gracieusement par Mme Hidalgo, je suis allée dans le parc observer l’application de cette affirmation  La Ville entend en effet à la fois répondre à l’évolution des usages mais œuvrer aussi à la responsabilisation de tous pour garantir la cohésion de la société parisienne. Des moyens spécifiques sont mobilisés pour accompagner cette nouvelle édition. Non seulement je n’ai vu aucune intervention  en soirée, des agents en charge de la lutte contre les incivilités avec des rondes très régulières d’équipages dédiés mais le commissariat contacté a déploré ne pouvoir intervenir débordé par les appels des riverains d’autres quartiers du 19ème pour tapage nocturne. La preuve de l’absence d’intervention d’agents étant que pétards et autres nuisances sonores durent jusqu’au petit matin.

Ce qui est tout de même stupéfiant dans la gestion de Paris, c’est que certains parisiens seraient plus parisiens que d’autres. Les parisiens qui envahissent les parcs pour se bourrer et se droguer, les parisiens qui créent du vacarme, les parisiens qui font la fête en se saoulant et vomissant dans l’espace public, les parisiens qui encombrent les poubelles de cadavres de bouteille de bière, vin alcools et qui obligent la mairie à sous-traiter la collecte de ces ordures avec nos sous et tous ces parisiens qui revendiquent le « droit à la fête » obligatoire.

2-IMG_1406 1-IMG_1403 3-IMG_1408

Avant la collecte des ordures par des sous-traitants de la mairie. Après une ouverture nocturne, les poubelles des Buttes débordent de bouteilles d’alcools dont la consommation est pourtant interdite dans l’espace public. J’ai pris ces photos l’été dernier, cette année, c’est pire !

Sont aussi plus parisiens que les autres les cyclistes qui roulent sur les trottoirs, les cyclistes qui insultent les piétons qui osent se trouver sur le trottoir, les cyclistes qui ont toujours grillé les feux rouges mais sont désormais autorisés à le faire, les trottoirs confisqués aux piétons au profit d’une piste cyclable pour les cyclistes et les pistes cyclables.collées derrière les abribus qui empêchent les piétons de regagner le trottoir en toute sécurité lorsqu’ils descendent du bus ou veulent y monter.

Le trottoir large et ombragé de la petite rue Meynadier remarquable pour sa fraïcheur en été a été sacrifiée pour créé un parking deux roues juste en face de cette terrasse tranquille. Il est difficile de circuler entre la terrasse et le parking vélo quand on est chargée ou accompagnée. N’y avait-il vraiment pas d’autre endroit pour créer ce parking deux roues ?

4-IMG_1425 5-IMG_1436

N pas oublier de mentionner les engins motorisés qui roulent sur les trottoirs, dégageant leurs émissions nocives sous le nez des consommateurs en terrasse, aveuglant les piétons la nuit, hurlant de décibels pour masser leur postérieur avec les vibrations de leur machine et stationnant allègrement sur les trottoirs qu’ils polluent et obstruent.

Que faire ?

-une pétition

J’ai créé une pétition contre l’ouverture nocturne des Buttes-Chaumont. Les riverains du parc Monceau l’ont fait et ont obtenu gain de cause

https://www.change.org/p/madame-anne-hidalgo-buttes-chaumont-pour-le-respect-des-riverains-contre-l-ouverture-nocturne

-Rendre la monnaie de la pièce

en allant faire du vacarme nocturne  devant le domicile de Mme Hidalgo et celui des maires d’arrondissement qui soutiennent et encouragent son initiative

-Inviter Mme Hidalgo à venir passer une nuit chez nous

pour lui faire partager la douce fraîcheur des nuits estivales autour du parc

-Sanction électorale en 2020

Les prochaines élections municipales auront lieu en 2020.Il faudra songer à écarter les équipes municipales qui soutiennent Anne Hidalgo

Toutes les suggestions sont les bienvenues.

La réponse dictatoriale et cynique de la Ville de Paris

En-tête Paris

Bonjour,

En réponse à votre courriel, nous vous informons que l’ouverture de neuf espaces verts (square Louis XIII, Jardin des grands explorateurs, parc Kellermann, parc Montsouris, parc André Citroën, parc Martin-Luther-King, parc des Buttes Chaumont, square Séverine et les pelouses d’Auteuil) répond à la demande de nombreux usagers de bénéficier en période estivale d’espaces conviviaux mais aussi d’îlots de fraîcheur au-delà des horaires habituels.

La forte fréquentation enregistrée l’été dernier et l’accueil favorable réservé à cette expérimentation attestent qu’elle répond bien à l’attente d’un grand nombre de Parisiens. C’est la raison pour laquelle cette initiative est aujourd’hui reconduite.

Ce dispositif se déploie néanmoins selon les modalités qui tiennent compte, dans le même temps, des retours exprimés l’an dernier par certains riverains. La Ville entend en effet à la fois répondre à l’évolution des usages mais œuvrer aussi à la responsabilisation de tous pour garantir la cohésion de la société parisienne. Des moyens spécifiques sont mobilisés pour accompagner cette nouvelle édition.

Dans une logique de prévention des nuisances très marginales mais réelles constatées l’an passé, trois direction des la Ville de Paris (directions de la propreté et de l’eau, de la prévention et de la protection ainsi que des espaces verts et de l’environnement) interviennent de concert pour optimiser le traitement des problématiques de propreté.

Par ailleurs, l’accent a été mis sur l’accroissement des capacités d’intervention, en soirée, des agents en charge de la lutte contre les incivilités avec des rondes très régulières d’équipages dédiés. Il s’agit par ce biais d’accompagner étroitement le développement des nouveaux usages de l’espace public par des actions de sensibilisation, de prévention et de médiation mais aussi, si nécessaire, de verbalisation.

Par ailleurs, près de 130 espaces verts sont déjà ouverts en permanence sans que ces lieux fassent davantage l’objet de signalements en matière d’incivilités.

 Cordialement,

L’Equipe Messages des Parisiens.

Vous pouvez aussi poser toutes vos questions sur Twitter : @Parisjecoute, et retrouver votre historique de conversations sur Paris Connect.

A bientôt sur Paris.fr

Gaétan L.
L’équipe Messages des Parisiens

 

Usa. Deux organisations islamistes appellent à soutenir #Blacklivesmatter pour faire la Révolution

Face à l’insurrection musulmane de Beaumont-sur-Oise et Persan, nous relevions que les insurgés avaient repris le slogan « Black lives matter ». Or s’il fallait autour de ce slogan établir un lien avec les islamistes, les deux associations proches des Frères musulmans nous facilitent l’association en appelant à la révolution en se déclarant solidaires du mouvement Blacklives matter.

Si nos responsables irresponsables n’ont pas établi le lien, nous le faisons pour eux et attendons avec impatience leur analyse des émeutes de Beaumont et Persan et la désignation de leurs instigateurs. Ont ils seulement compris que la disparition malheureuse du repris de justice Adama Traoré n’était qu’un prétexte pour semer le trouble et embrigader les plus de monde possible dans leur djihad.

Source http://www.postedeveille.ca/2016/07/usa-freres-musulmans-revolution.html

L’élite des Frères musulmans aux États-Unis vient d’appeler explicitement à la RÉVOLUTION: à soutenir le mouvement ‪#‎BlackLivesMatter‬ avec l’objectif d’actualiser sur le territoire américain une révolution analogue à celles qui ont secoué le Moyen-Orient lors du ‪#‎PrintempsArabe‬.
Ils invoquent, pour justifier cette exhortation à la révolution, le spectre effroyable d’internement dans des camps et d’une chasse meurtrière aux musulmans dans les rues.

SOURCES:
Khalilah Sabra est présidente du chapitre « Immigrant Justice Center » de la MAS (Muslim American Society), une antenne américaine de la Confrérie islamiste internationale des Frères musulmans:
https://www.youtube.com/watch?v=xQOujfrFDu4

Nihad Awad est le président-fondateur de CAIR (Council on American-Islamic Relations), le plus important lobby des Frères musulmans aux États-Unis:
https://www.youtube.com/watch?v=tRn6dQ3VF1o

Beaumont-Persan. Au moins deux délinquants dans la famille Traoré qui se dit victime de harcèlement policier

Après le décès malencontreux d’Adama Traoré, lui même repris de justice et interpellé pour rébellion à l’exercice de la force publique parce qu’il s’était opposé à l’arrestation de son frère Baguy sur réquisition du parquet pour extorsion de fonds et agression à domicile, les manifestations et émeutes se poursuivent pour dénoncer les brutalités et le harcèlement policiers dont auraient été victimes la famille.

Cette famille, apparemment nombreuse selon les traditions africaines qui incluent  le père, plusieurs épouses et leurs enfants, les cousins et toutes les personnes que le patriarche a fait venir du village parfois sous une fausse identité pour bénéficier des allocations familiales, cette famille ose se poser en victime du harcèlement policier.

A celles et ceux qui m’accuseraient de trop regarder et écouter les médias, je précise que je parle en connaissance de cause ayant été bénévole auprès de ce type de famille à l’époque où mon bon cœur me rendait aveugle. J’ai personnellement aidé et défendu des familles arabo et afro-musulmanes. Je ne le regrette pas parce que ça m’a ouvert les yeux.

Au moins deux délinquants qui ont fait profiter la famille de leurs largesses, laquelle famille a profité des larcins, trafics  et escroqueries de ses gentils membres sans se soucier de l’origine de cette aisance, à l’image de la plupart des familles de délinquants. La pratique est très répandue dans les regroupements communautaires, ce qui explique le soutien que reçoit la famille Traoré. Il ne faudrait pas perdre le poulailler aux oeufs d’or.

Les manifestations et émeutes qui suivent le décès malheureux d’Adama Traoré sont clairement des rassemblements de délinquants qui défendent leur zone de non droit, ces repaires de malfrats,  avec tous les trafics qu’ils comptent continuer à mener au mépris des lois de la République. En réponse à ces provocations, Baguy Traoré a été remis en liberté et la force publique laisse faire les rassemblements alors que nous sommes en état d’urgence renforcé.Quelle cohérence ! Les Français ont de quoi se faire du souci.

Il reste un petit espoir d’arrêt des émeutes puisque l’avocat de la famille Traoré demande une contre expertise de l’autopsie d’Adama en précisant que le but de sa requête est précisément de faire toute la lumière sur les causes de son décès. A suivre…

Il reste que rien ni personne ne ramènera les insurgés à la raison sachant qu’ils sont convaincus de leur droit à l’économie parallèle et qu’ils vouent une haine sans bornes à cette police qui risquerait (tout dépend des ordres qu’ils reçoivent de Cazeneuve)  de mettre un terme à leur délinquance. Pour se justifier ils invoquent les mânes de Zyied et Bouna, ces deux gamins ignorants qui, pour échapper à la police, s’étaient réfugiés dans un transformateur électrique. Ils invoquent aussi leurs « frères » afro-américains en reprenant leur slogan « Black lives  matter » comme si la situation était comparable. Si « tout est bon dans le cochon », il est évident que tout est bon dans le chaos.

La Connectrice

Attentat à Munich. Déjà 9 morts !

Un internaute a utilisé l’expression «Je suis Munich», en faisant référence au «Je suis Charlie» né dans la foulée des attentats de janvier 2015, mais aussi aux «Je suis Paris» ou «Je suis Nice» qui s’en étaient suivis. Il a lui aussi assuré en avoir «marre de faire ces tours du monde» macabres.

Je suis Paris, Je suis Bruxelles, Je suis Istanbul, Je suis Nice, Je suis Munich et j’en ai marre de faire ces tour du monde

STOP!!! … Marre du sang et de la haine.

«Moins de prières, plus d’actions concrètes, s’il vous plaît. Je n’en peux plus de ces p*tains de terroristes», a tweeté une dernière internaute.

Mise à jour samedi 23/07 à 22h

Hubertus Andrä, chef de la police de Munich, a indiqué que l’auteur était un « Germano-Iranien de 18 ans de Munich » où il a grandi. Il n’était pas connu des services de police et avait la double nationalité allemande et iranienne. Il fréquentait une école de la ville et selon la police a probablement tendu un piège à un certain nombre des victimes en « piratant » un compte Facebook, afin de les attirer sur les lieux de la tuerie. Selon les médias locaux, il vivait avec ses parents, dans un logement social où résident de nombreux étrangers ou Allemands d’origine étrangère. D’après les premiers éléments, il souffrait « d’une forme de dépression » et semblait fasciné par les questions « liées aux forcenés ». « Je ne l’ai jamais vu en colère, je n’ai jamais entendu de problème avec la police ou avec les voisins », a témoigné Delfye Dalbi, 40 ans, auprès de l’AFP, qui affirme être une de ses voisines. Selon elle, le jeune homme est le fils d’un chauffeur de taxi.

Quelles sont les motivations du tueur ?

« Nous partons du principe qu’il s’agit dans cette affaire d’un acte classique d’un forcené » qui a agi manifestement sans motivation politique, a déclaré le procureur de Munich Thomas Steinkraus-Koch. « Il n’y a pas d’autres raisons » à cet acte qui a fait 9 morts et 16 blessés, a-t-il ajouté. « Nous avons trouvé des éléments montrant qu’il se préoccupait des questions liées aux forcenés » auteurs de tueries, notamment des livres et des articles de journaux, a précisé lHubertus Andrä. Les enquêteurs ont d’ailleurs établi un lien « évident » entre la fusillade et Anders Behring Breivik, 5 ans jour pour jour après le massacre de 77 personnes perpétré par le tueur norvégien.

Alors que la tuerie de Munich intervient quatre jours seulement après une attaque à la hache dans un train, lundi à Wurzbourg, également en Bavière, par un demandeur d’asile de 17 ans qui s’est réclamé de l’organisation jihadiste Etat islamique (EI), la police a indiqué samedi matin que la fusillade d’hier n’avait « absolument aucun lien » avec l’EI. Selon le chef de la police, le tueur, qui transportait sur lui quelque 300 munitions, a crié quelque chose au moment de passer à l’acte mais l’enquête n’a pour l’instant pas permis de préciser ses paroles. Certains médias, citant des témoins, ont affirmé qu’il a crié « Allah Akbar » (Dieu est grand) mais, samedi, la police a écarté tout lien avec la problématique islamiste.

Le ministre de l’Intérieur, Thomas de Maizière, a également précisé lors d’un point presse, que plusieurs éléments de l’enquête faisaient état d’une conversion du tueur au christianisme, une information qui n’a pas encore été confirmée par la police. 

Mes observations :

*Le tueur se serait converti au christianisme

*Le tueur aurait tendu un piège à ses victimes parmi lesquelles Trois Turcs, trois Kosovars et un Grec. Il avait prémédité son acte et choisi ses victimes : 7 étrangers/9

*D’après les enquêteurs le terroriste aurait agi jour pour jour à 5 ans du massacre perpétré par le Norvégien Breivik

*Le tueur serait un forcené traité pour troubles psychiatriques

*Beaucoup d’empressement de la part des autorités à affirmé, alors que l’enquête débute, que l’attentat n’a rien à voir avec l’Islam.

Vendredi, dès l’annonce du drame je posais la question : Extrême droite à la Breivik ou djihadistes à la Mohamed, on n’en sait rien.

Au lendemain de cette tuerie, les révélations des autorités laissent penser à une action de l’Extrême droite, organisée ou pas. Si c’est le cas, comme je l’écrivais vendredi, c’est une conséquence de la politique d’immigration de l’Europe.

Mise à jour samedi 23/07 à 8:00

Ce samedi matin, la police de Munich a levé son dispositif de traque et les habitants ont pu retourner chez eux. Il n’y aurait eu qu’un seul tireur qui a tiré avec une arme de poing et non trois tireurs armés de fusils d’assaut. Le tireur a été identifié. Il s’agit d’un jeune homme de 18 ans nanti de la double nationalité allemande et iranienne. Il s’est donné la mort près du centre commercial après son forfait. Une perquisition a été ordonnée au domicile de ses parents, dans un quartier bourgeois de la ville, avec lesquels il vivait. Pour l’instant on ne sait rien sur les motivations du tueur.

Notons seulement et sans tirer de conclusions sur les motivations du terroriste que les Iraniens sont en majorité chiites alors que l’Etat islamique est sunnite et se bat contre l’Iran. Pour en savoir plus sur leur lutte d’influence http://www.huffingtonpost.fr/2016/01/03/arabie-saoudite-chiites-sunnites-alliances-cartes_n_8907174.html

—————————————————-

Ce vendredi soir vers 18h, trois hommes armés de fusils ont mitraillé les clients d’un Macdo dans un centre commercial. A 23 h, on comptait 9 morts et des dizaines de blessés dont 16 dans un état grave.

On ne sait pas encore précisément quelles armes

ont été utilisées. Les trois terroristes auraient pris la fuite mais l’un d’entre eux se serait tiré une balle dans la tempe.

On peut suivre l’évolution en direct des événements ici et ici

En moins d’une semaine, l’Allemagne qui s’est montrée si généreuse avec les migrants, se trouve frappée. L’attaque de ce soir a forcément à voir avec les migrants qu’elle soit le fait d’une extrème droite qui se sent envahie ou le fait de djihadistes qui ont profité de la guerre pour renforcer moralement et matériellement les réseaux islamistes.

L’attaque à la hache et au couteau des voyageurs du train dans le Sud de l’Allemagne, par un demandeur d’asile Afghan de 17 ans, aurait été revendiquée par l’Etat islamique mais aujourd’hui, nous n’avons pas encore d’indices sur l’identité des tireurs. Extrême droite à la Breivik ou djihadistes à la Mohamed, on n’en sait rien.

Quelques questions se posent :

-Est-il si facile de se procurer des armes en Europe ? Est-ce grâce à Schengen et l’absence de contrôles aux frontières ? La sécurité intérieure des membres de l’Europe est-elle si impuissante à arrêter les trafics d’armes ?

-Est-il vraiment utile pour notre sécurité d’aller frapper des terroristes en Irak ou au Mali ? L’engagement de la France à l’étranger que ce soit en Afghanistan, en Libye, au Mali ou en Irak ne nous protège aucunement du terrorisme mais sert vraisemblablement les intérêts des compagnies pétrolières.

-Ne vaudrait-il pas mieux pour notre sécurité protéger nos frontières à la manière du village d’Astérix ? Les campagnes napoléoniennes se sont soldées par de cuisantes défaites, à voir trop loin, l’empereur s’est perdu.

-Ne vaudrait-il pas mieux dans un souci d’efficacité miser toutes nos forces polcières et militaires sur le renseignement et la sécurité intérieurs ?

-Il faut se rendre à l’évidence, notre conception de la liberté n’est pas partagée par tout le monde si ce n’est pour la détruire en nous contraignant à montrer les dents. C’est désolant mais c’est la réalité. Nous avons ouvert les portes de l’Europe à des pillards et des assassins. Il serait temps de prendre le taureau par ses cornes létales.

Scoop. Le terroriste de Nice avait des complices

Nous apprenons officiellement que le Tunisien  Mohamed Lahouaiej Bouhlel qui a tué 84 personnes et en a blessé des centaines le soir du 14 juillet sur la Promenade des Anglais à Nice, avait prémédité son attaque depuis des mois avec l’aide de complices. Exit le loup solitaire et le radicalisé express.

Il semble qu’il n’y ait eu que le ministre de l’Intérieur Cazeneuve, les journalistes et les Bobos pour l’avoir cru isolé et spontané au détriment de ces réalités qui fâchent.

Ces responsables irresponsables défenseurs du padamalgam ignorent-ils vraiment le fonctionnement de l’Oumma Islamiya qui veut que le musulman, n’importe lequel, soit attaché à sa communauté religieuse comme le pouce à la main ? Ont-ils oublié les enquêtes qui révèlent à chaque attentat ou crime commis au nom d’Allah que les acteurs ont de nombreux complices passifs ou actifs et que la population musulmane ne les dénonce jamais et, au contraire, les cache et les protège quitte à fomenter des émeutes « spontanées » quand ils sont interpellés ? (émeutes Persan et Beaumont il y a quelques jours).

Ignorent-ils la pression que subissent les musulmans qui ne se comportent pas en « bons musulmans »?

Ignorent-ils la terrible et permanente menace qui pèse sur celle ou celui qui ferait comme le « français », de ce fait exclu de l’oumma islamiya considéré comme apostat méritant la mort (le Marocain battu à mort sur l’autoroute parce qu’il voulait, suite à un accrochage, faire un constat « comme les Français« ) ?

Ignorent-ils la surveillance que les musulmans exercent sur leurs coreligionnaires y compris la fouille des poubelles pendant le ramadan pour vérifier qu’ils ne consomment ni alcool ni cochon mais exclusivement des produits halal ?

N’ont-ils pas eu connaissance de l’agression subie par une barmaid musulmane qui servait de l’alcool à ses clients ?

Ignorent-ils les agressions (coups, insulte, viols collectifs, vitriolage ou mise à feu) dont sont victimes les femmes musulmanes qui ne portent pas le voile ?

Ignorent-ils la solidarité dont bénéficia un violeur du RER de la part d’un chauffeur de bus ?

Ignorent-ils que chaque fois qu’un musulman est en cause pour de petits ou graves faits, par la magie du téléphone arabe mobile, dans les minutes qui suivent, des dizaines de musulmans rappliquent pour prendre aveuglément sa défense ?

Ignorent-ils qu’à chaque procès intenté à un musulman une émeute se forme devant le tribunal aux cris de Justice pourrie, justice de merde, libérez Mohamed, France de merde, les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République, Allah Akbar,  etc.

Bref, ce n’est pas avec des responsables aussi irresponsables que nous pouvons nous sentir en sécurité d’autant plus que ces cyniques ont le culot de nous prévenir que nous allons au devant de nouveaux attentats plus terribles encore que les précédents. Etant donnée leur inefficacité en matière de surveillance et de renseignement, leur avertissement témoigne de leur mépris pour le peuple français.

La Connectrice qui ne fait confiance ni à la Police ni à la Justice de son pays

LIRE aussi Attentat de Nice : cinq complices présumés placés en détention

Les suspects

  • Ramzi A., 21 ans

Franco-tunisien, condamné à six reprises entre avril 2013 et mai 2015 pour vols, violences et usage de stupéfiants, il a reçu deux SMS envoyés par le tueur quelques minutes avant le carnage. Dans un des messages, Mohamed Lahouaiej Bouhlel le félicite pour le « pistolet » qu’il lui a fourni la veille et évoque la fourniture de « cinq » autres armes, précisant que cette nouvelle livraison est destinée à une autre personne « et ses amis ». Au cours d’une perquisition mercredi dans une cave d’un proche de Ramzi A., une kalachnikov et un sac de munitions ont été retrouvés. À ce stade, « on ne sait pas à quoi (le fusil d’assaut) était destiné », a indiqué François Molins.

Plus de 2 500 euros en liquide et 200 grammes de cocaïne ont également été saisis à son domicile. Lors de ses auditions, le jeune homme a désigné le fournisseur du pistolet comme étant un Albanais de 38 ans, Artan H., interpellé dimanche avec sa compagne.

  • Chokri C., 37 ans

Ce Tunisien, au casier judiciaire vierge, est soupçonné d’être un des destinataires des cinq armes évoquées par le tueur dans le SMS. A-t-il participé à des repérages ? D’après des images de vidéosurveillance, l’homme était le 12 juillet sur la promenade des Anglais aux côtés de Lahouaiej Bouhlel dans le camion lancé sur la foule deux jours plus tard. Ses empreintes digitales ont été découvertes sur l’une des portières du véhicule. Un message Facebook, envoyé le 4 avril 2016 par Chokri C. au tueur, intrigue aussi les enquêteurs : « Charge le camion, mets dedans 2 000 tonnes de fer (…) coupe-lui les freins mon ami et moi je regarde. »

  • Mohamed Oualid W., 40 ans

Les investigations ont mis en lumière les très nombreux contacts entre ce Franco-Tunisien et le tueur : 1 278 appels ont été échangés entre les deux hommes depuis juillet 2015. Dans son portable, les enquêteurs ont retrouvé des images du 15 juillet montrant qu’il a filmé la promenade des Anglais, alors que les secours y sont encore, avant de se filmer lui-même. Des photographies de cet homme, jusqu’à présent inconnu de la justice, prises dans l’habitacle du camion les 11 et 13 juillet, ont été retrouvées dans le téléphone du tueur.

Mohamed Oualid W., qui était aussi régulièrement en contact avec Chokri C., avait adressé le 10 janvier 2015 un SMS à Lahouaiej Bouhlel : « Je ne suis pas Charlie… Je suis content, ils ont ramené les soldats d’Allah pour finir le travail. »

  • Artan H., 38 ans et Enkeledja Z., 42 ans

Ce couple d’Albanais est suspecté avec Ramzi A. d’avoir participé à la fourniture du pistolet automatique dont le tueur s’est servi pour tirer à plusieurs reprises sur des policiers avant d’être abattu.

Le tueur

REX40440096_000019 © Shutterstock/SIPA
La photographie de Mohamed Lahouaiej Bouhlel figurant sur sa carte d’identité retrouvée à bord du camion. © Shutterstock/SIPA

Il présentait selon les termes de François Molins un « intérêt certain » mais « récent » pour la mouvance islamiste radicale. Le Tunisien de 31 ans, arrivé en France en 2005, a été décrit par les témoins comme violent, instable, vivant loin des préceptes de l’islam radical, « mangeant du porc, buvant de l’alcool, consommant de la drogue et ayant une vie sexuelle débridée », avait détaillé lundi le procureur de Paris. Mais les éléments révélés par l’enquête montrent bien qu’il a soigneusement prémédité son acte, louant le camion puis semblant effectuer des repérages sur la promenade des Anglais. Il semble qu’il ne s’est pas contenté de le faire dans les jours ayant précédé le carnage. Des clichés retrouvés dans son téléphone, notamment des feux d’artifice du 14 juillet 2015 et du 15 août de la même année, pourraient accréditer la thèse d’un acte « mûri » depuis plusieurs mois. Le 1er janvier, Lahouaiej Bouhlel avait également pris en photo un article de Nice-Matin intitulé « Il fonce volontairement sur la terrasse d’un restaurant ».

Consultez notre dossier : Carnage à Nice

Humour. Allah Pero revendique un attentat contre une mosquée

"Superdupond" de Jean Solé

Dessinateur de presse, illustrateur et caricaturiste, Jean Solé est un hyperactif de la plume. Cofondateur avec Gotlib du mensuel satirique Fluide Glacial, il collabore à de nombreux titres de la presse hebdomadaire, crée affiches de publicités et de films et donne naissance, le 21 septembre 1972, à Superdupont, personnage éponyme d’une série de bande dessinée française.

Source image http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/peinture/le-superdupont-de-jean-sole-sinstalle-a-limoges-capitale-du-dessin-de-presse

Ce matin, trois individus fortement moustachus, portant le béret basque et lourdement armés de saucissons et de pinard, ont attaqué une mosquée en lançant des saucissons pur porc de gros calibre et en balançant des bouteilles de pinard titrant 14 degrés.

Les trois terroristes sont ensuite partis en hurlant :

« Allez au Bar ».

La mouvance Allah Péro aurait revendiqué l’attentat.

Ce brin d’humour m’a été envoyé par une amie, je n’en connais pas la source

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 351 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :