Flux RSS

L’UNESCO finance une pub en faveur du voile !

PUBLIÉ PAR ROSALY LE 17 SEPTEMBRE 2016

La dhimmitude abyssale des dirigeants allemands, soutenus par l’UNESCO, frise la folie pure.

L’UNESCO va-t-elle aussi classer le hijab et la burqa au patrimoine de l’humanité ?

Une femme voilée, vue de dos, marche d’une façon… très peu islamique, au son d’une musique orientale, tandis qu’apparaît sur l’écran le texte suivant :

« les femmes turques portent le hijab »

Puis la femme se tourne progressivement et on s’aperçoit qu’il s’agit d’une jolie Allemande de souche, aux cheveux blonds, qui déclare :

« Moi aussi ! c’est merveilleux !! »

« Apprécier la différence commence par la tolérance ! »

La jeune femme de la pub ne porte pas le hijab traditionnel, afin, je suppose, de ne pas trop choquer en un premier temps les téléspectatrices, mais juste un foulard ne couvrant que partiellement ses cheveux. Tandis qu’elle virevolte, la jeune femme blonde découvre partiellement une jambe… nue.

Horreur et damnation, doivent s’exclamer les barbus d’un œil lubrique ! Pas très conforme à l’islam, cette publicité suggestive — pour un musulman, cela va de soi.

Mais ce n’est que le début de la campagne de sensibilisation des Allemandes de souche au charme secret du hijab, la tenue de l’avenir dans la future République islamique d’Allemagne. Il ne faut pas trop brusquer les femmes allemandes, ces infidèles impures, mais les habituer progressivement et doucement à leur futur statut de femmes pieuses soumises à la religion d’Allah.

Cette publicité ne doit pas trop plaire aux gardiens de la vertu. Ces « détails scabreux » devraient faire hérisser les poils déjà hirsutes des barbus, car totalement inacceptables aux yeux des pieux musulmans, ces braves gens que le gouvernement allemand et l’UNESCO demandent aux Allemands, et par voie de conséquence à l’ensemble des Européens, d’accueillir avec affection, respect et tolérance.

La tolérance est toujours à sens unique : personne ne demande la réciproque aux musulmans. Etrange, n’est-il pas ?

Les non-musulmans sont priés, sous peine d’être accusés de racisme et de crime de haine, de tolérer dans la joie une idéologie autoritaire, suprématiste, liberticide, dont les adhérents aspirent à prendre le pouvoir.

Une fois celui-ci obtenu, ils refuseront d’accorder aux infidèles la tolérance qu’ils exigent d’eux aujourd’hui.

Grâce à notre incroyable et stupide tolérance à leur égard, ils nous imposeront par la force leur féroce intolérance.

Les dirigeants occidentaux souffrent d’une maladie incurable : le déni de la réalité du danger de l’islam, et ça tourne à la démence.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Politiques, recherche du pouvoir et de l’enrichissement personnel

 
A l’occasion du nouvel an juif (Roch Hachana) qui commence dimanche 02/10, Albert Soued, écrivain, essayiste, polémiste et journaliste établit un bilan que je trouve très juste dans son ensemble. Notamment On ne trouve plus de dirigeant d’état raisonnable mû par le désir de servir et d’apporter une valeur ajoutée à sa nation (2). Il n’y a plus comme motivation que la recherche du pouvoir et de l’enrichissement personnel.
Malgré les énormes progrès matériels réalisés dans la société moderne qui ont permis de soulager les malheurs de l’humanité, il est difficile aujourd’hui de mesurer les conséquences dues aux excès (3).
PS sur la question des femmes, c’est un peu léger mais au moins il y a pensé
La Connectrice
 
L’Année 2017 Annonce-t-elle Déjà ce que Sera le 21ème Siècle ?
 
Par Albert Soued, écrivain et journaliste, http://symbole.chez.com pour www.nuitdorient.com
Le 27 septembre 2016
 
Avec 2 guerres mondiales sanglantes et une série de conflits régionaux ou locaux, le 20ème siècle ne peut pas être considéré comme paisible.
Pourtant dans la 2ème partie du siècle, une ou 2 générations a vécu les années, appelées « glorieuses », époque de paix relative et de faste, que l’humanité n’a sans doute jamais connu auparavant. Qu’en est-il aujourd’hui, une ou 2 générations plus tard ?
La science progresse à grande allure, avec les avancées en matière de connaissance et de diffusion de l’information, dans pratiquement tous les domaines. Vulgarisation, démocratisation, transparence, tolérance, libération sont les maîtres mots qui envahissent le langage occidental. Les produits facilitant la vie de tous les jours, les moyens de transport et de communication aisés et rapides, les remèdes contre de nombreuses maladies sont à la portée d’au moins une partie de la planète.
Qu’en est-il aujourd’hui ?
Il y a un contraste saisissant entre les prouesses technologiques d’un certain nombre de start-up, centres de recherches et de « silicon valleys » ou les performances sportives ou culturelles de certains individus et une situation socio-politique mondiale devenue chaotique.
On ne peut nier qu’un malaise général s’empare des populations aussi bien en Occident qu’ailleurs. Les pouvoirs établis, élus ou non, n’arrivent plus à contenir des excès qui dégénèrent en désordres et conflits (1).
Sur le plan démographique, la relative aisance en matière alimentaire, médicale et hygiène a entraîné la multiplication par 5 de la population mondiale en un siècle. Celle-ci atteint 7,35 milliards d’âmes, qu’il faudra nourrir, élever, éduquer, former, abriter et leur trouver une occupation utile à la société.
Sur le plan social la libération de la femme, l’évolution des moeurs et la transparence dans les relations entre individus a entraîné la dislocation de la famille traditionnelle et la mise à jour et l’acceptation de liaisons et paternités/maternités diverses et diversifiées.
Sur le plan économique, les lois capitalistes se sont imposées comme étant les moins nocives et nuisibles, tout en gardant leurs défauts et leurs limites, l’absence de véritable concurrence, la conglomération des entités créatrices de biens et services, la mondialisation et la diminution des centres de décision. Les classes moyennes s’appauvrissent au profit d’une élite et la productivité diminue du fait de la disparition des générations laborieuses.
Sur le plan politique, dans les pays dits libres, les populations excédées ou mal à l’aise, ou ayant simplement pris l’habitude de « zapper », élisent n’importe qui pourvu qu’il soit charismatique et promette « monts et merveilles ». Dans les autres pays, une oligarchie de droit divin ou qui a réussi à s’imposer par l’argent ou les armes ou par l’idéologie, choisit le chef qui lui semble convenir pour perpétuer le régime. Le nombre d’états faillis ne cesse d’augmenter et celui des nations réellement démocratiques ne cesse de diminuer.
  
Est-ce la nature de l’homme de s’assagir quelque temps après un horrible conflit meurtrier, de retomber ensuite dans les excès naturels pour satisfaire la soif de pouvoir et de provoquer ainsi de nouveaux conflits ?  Parviendra-t-il un jour à retrouver son destin spirituel qui pourra équilibrer son besoin effréné de consommer et de « zapper » et l’amener à ne pas trop s’écarter de la voie du milieu ?
 
Excellente année 5777 
http://www.songshul.com/high-holy-days/
 
Notes
(1) Parmi les périls actuels importants non naturels, on peut recenser
– accident nucléaire, bombe atomique, bombe sale…
– réchauffement et pollution de la planète
– résistance des bacilles et bactéries aux antibiotiques connus
– islam radicalisé
(2) Parmi les calamités qu’un dirigeant politique sérieux peut et doit résoudre
– famine
– chômage provoqué par la création d’automates de remplacement ou le manque d’imagination ou de recherche créatrice d’emplois
– insécurité et terreur
(3) Parmi les excès qui ont contribué à la détérioration de la situation
– l’excès de laïcité et le manque de spiritualité entraînent un vide rempli par un retour vers de nouveaux paganismes ou par une islamisation rampante
– l’excès de transparence et de la masse d’informations disponibles ont entraîné la pensée unique et le politiquement correct
– l’excès de liberté et l’éclatement de la famille entraînent la solitude et le refuge dans le virtuel
– l’excès de tolérance entraîne des invasions humaines non désirées…

Humour. Hollande échoué sur la plage…

 

SONY DSC

SONY DSC

Ces actualités qui me désolent…

Dans le désordre

Excuse de minorité à revoir

Les enfants sont les adultes de demain qui construiront la société future. Je rappelle cette lapalissade pour dire à quel point l’éducation et l’instruction des enfants sont fondamentales et doivent être l’objet de notre attention et de nos soins.

Ce que dit la loiLa majorité pénale s’applique à 18 ans. Pour les mêmes faits, un mineur ne peut être sanctionné aussi durement qu’un majeur (sauf cas rarissimes). Toutefois, plus un mineur se rapproche de sa majorité, plus il encourt un nombre significatif de sanctions.

De nos jours, les mineurs commettent des crimes et des délits identiques à ceux commis par les adultes alors je ne comprends pas qu’ils soient excusés du fait de leur âge et qu’ils ne soient pas sanctionnés comme des adultes.

Ils sont mineurs et, à 15 ans, ils sont déjà « connus des services de police ».

Ils incendient une voiture de police à Poitiers https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/voiture-de-police-incendiee-poitiers-2-interpellations-1474473135

Ils lancent de fausses alertes attentat  http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/fausse-alerte-attentat-a-paris-les-deux-adolescents-mis-en-examen-7784951466

Ils fomentent des attentats et se lancent dans le djihad http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/09/14/97001-20160914FILWWW00210-dihad-un-3eme-mineur-de-15-ans-ecroue-samedi.php

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/11/01016-20160911ARTFIG00119-terrorisme-cinq-femmes-et-un-adolescent-suspectes.php

A Toulouse seulement, 30 mineurs surveillés par la police toulousaine http://www.20minutes.fr/toulouse/1778235-20160202-toulouse-30-mineurs-candidats-djihad-suivis-justice-toulousaine

Indulgence coupable pour les mineurs partis en Syrie : seulement 6 mois avec sursis alors que les autorités disent s’inquiéter de la recrudescence de nombre de mineurs engagés dans le djihad. Où est la logique ? http://www.i24news.tv/fr/tv/revoir/i24newsfr/x4t88xq

http://www.europe1.fr/faits-divers/six-mois-avec-sursis-pour-deux-ados-partis-en-syrie-faire-le-djihad-2785864

Ils violent une camarade de 14 ans en bande organisée http://www.leparisien.fr/faits-divers/mulhouse-huit-mineurs-en-garde-a-vue-pour-le-viol-d-une-ado-de-14-ans-01-06-2016-5847629.php

Ils avaient de 13 à 17 ans lorsqu’ils ont martyrisé et violé une jeune fille. Le principal coupable a été condamné à 30 ans parce qu’il était en état de récidive mais ses complices   n’ont reçu que des peines de cinq à sept ans d’emprisonnement, au prétexte qu’ils n’avaient pas été confrontés directement avec la victime. !

Tout remonte au 30 mars 2014. Une jeune fille rentrait de soirée par le RER d’Evry-Courcouronnes vers une heure du matin. En rentrant de la gare, la jeune fille tombent sur les quatre garçons, trois frères âgées de 13 à 17 ans et un ami âgé lui aussi de 13 ans. Tous les quatre sont armés de tournevis et d’un brise-vitre. Si au départ, les accusés affirment qu’ils souhaitaient juste voler le portable de la jeune fille, c’est pourtant un acharnement de violences qui s’abat sur elle. Fellations forcées, sodomies et coups de bâton, les tortures ignobles durent pendant environ deux heures.

Ils sont en 6ème , ils ont 10-11 ans,  obligent les filles à regarder des films porno et les tripotent 

L’affaire a été rendue publique lorsque les sanctions ont été prononcées à l’endroit des jeunes garçons : deux ont écopé de « travaux d’intérêt pédagogique », deux autres ont été exclus temporairement, les deux derniers, considérés comme les leaders, ont été sanctionnés d' »exclusion définitive avec sursis ». L’association « Je, Tu, Il » a été par ailleurs sollicitée par l’établissement pour effectuer une intervention pédagogique dans la classe de 6e concernée.http://www.linternaute.com/actualite/societe/1230252-college-montaigne-attouchements-sexuels-entre-enfants-que-s-est-il-passe/

Une enquête préliminaire a été ouverte pour agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans, vendredi 15 mai, par le parquet de Paris, suite à la révélation d’attouchements sur des élèves du très chic collège Montaigne, situé ans le 6e arrondissement de Paris. Les faits concernent six élèves âgés de 10 à 11 ans, inscrits en classe de 6e. L’enquête a été confiée à la brigade de protection des mineurs. .Tout a commencé par un signalement de parents d’élèves, mi-avril. Un courrier a été adressé au rectorat et à la direction de l’établissement parisien. Les parents de plusieurs jeunes filles se plaignaient du fait que leurs enfants aient été amenés à visionner des vidéos pornographiques sur des téléphones portables et subi des attouchements sexuels. Très rapidement, l’ensemble des élèves concernés a été convoqué avec leurs parents : victimes, comme enfants mis en cause.  http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/05/15/enquete-sur-des-attouchements-entre-eleves-au-college-montaigne_4634367_3224.html#5M3SGzzDSk1SFM7R.99

Primaires LR

Que de vieux chevaux de retour qui ne parviennent pas à renoncer au Grand Pouvoir ! Ils me barbent tous à l’exception de NKM parce que c’est une femme qui parvient à rester atypique malgré ses glorieux grand-père et père.

Syrie

Quel désastre ! des centaines de milliers de morts, des millions de blessés et de réfugiés, des dizaines de communautés qui s’entre-tuent, des milliers de mineures mariées de force, des adolescentes mères avant d’avoir profité de leur enfance, des manipulations de la misère humaine et un prétexte pour envahir et déstabiliser l’Europe. Les Russes et les Américains qui ont trouvé un nouveau terrain d’affrontements et des voisins musulmans qui n’aident pas leurs coreligionnaires mais mettent de l’huile sur le feu.

Alstom

Cette magnifique chanson de Bernard Lavilliers, « Les mains d’or », un hommage à son père ouvrier de la sidérurgie, exprime tout le respect que nous devons aux ouvriers comme ceux d’Alstom. Le chanteur l’a interprétée avec des ouvriers en lutte comme ceux d’Arcelor

Les ouvriers votent FN parce qu’ils en ont marre, on les a laissés « à poil ». Bel exemple d’intelligence et de lucidité « j’étais pour l’internationalisme et on nous a servi le mondialisme ».

L’impuissance de l’Etat français à protéger son économie; des centaines d’ouvriers qualifiés et expérimentés peut-être bientôt sur la touche. Notre patrimoine industriel et humain en danger de mort. Le mépris d’une force de travail qui a fait ses preuves. Une région proche du désastre. Une aide sociale peut-être mais du désespoir sûrement avec le coût qu’il fera peser sur la santé.

Comme le chantait Félix Leclerc, la meilleure façon de tuer un homme c’est de le payer à ne rien faire

Alzheimer

Des soignants ont trouvé une solution toute simple : s’appuyer sur la pédagogie de Maria Montessori pour ramener à la réalité des vieilles et les vieux qui divaguent. Ils sont invités à continuer à faire leurs gestes quotidiens. Les femmes plient le linge et le repassent si elles ne savent rien faire d’autre; Les hommes jardinent. (reportage vu sur LCI ce mercredi 21/09/2016)

J’avais moi-même spontanément utilisé cette méthode pour une vieille amie (94 ans) qui était ravie de plier mon linge, cirer mes chaussures ou faire la vaisselle. Il m’était apparu évident qu’elle avait besoin de s’occuper à des choses matérielles quand elle avait commencé à perdre la boule.Elle était ravie et ne cessait de me demander ce qu’elle pouvait faire…

Clinton et Trump

Trump est un abominable bonhomme, macho+++, truand, vulgaire, menteur, pervers et fraudeur et si je comprend que les Républicains aient tenté de l’évincer, je ne comprends pas qu’autant d’Américains éduqués puissent le soutenir.

Clinton est une politique qui a trempé dans des affaires sales mais propres aux politiques; Toutefois, malgré tous ses défauts et ses alliances douteuses, je voterais pour elle parce qu’elle deviendrait la première présidente de l’histoire des Etats-Unis.

Trump ou Clinton, c’est surtout un non choix, Charybde ou Scylla mais il faut bien élire un président; Espérons que les sénateurs auront assez de volonté pour rétablir l’équilibre et que l’opposition jouera son rôle.

Macron

Enfin du sang neuf, des idées iconoclastes, un métis de gauche et de droite (pour ce que ça veut dire aujourd’hui)

Un homme jeune et séduisant, cela nous changerait de tous les vieux barbons qui grenouillent depuis des décennies.

Je ne me fais aucune illusion sur ce politique qui nie en être un mais un peu de changement apparent secouerai la France ankylosée.

Islamisation

Depuis 20 ans notre vocabulaire s’est enrichi de mots, locutions et concepts issus de l’islam qui se répand comme une tâche d’huile ou, selon le cas, nous recouvre comme un tsunami. Qu’on allume la télé ou la radio, qu’on ouvre un magazine ou un journal, il n’est question que de l’islam et de tout ce qui s’y rapporte : Coran, charia, terrorisme, radicalisé, déradicalisation, djihad, halal, voile, mosquées, imams, burqa, burkini, takkiya, attentats déjoués, menace terroriste, par souci d’apaisement, padamalgame, islamophobie, propos nauséabonds, haram, sunnites et chiites, Etat islamique, Daech, Al Nosra, Al Qaîda, Hezbollah, salafisme, Wahabbisme, tapis de prière, salle de prière, qamis, hidjab, khimar, chétane, sukuk et finance islamique, religion de paix et d’amour, laïcité selon l’islam, féministes musulmanes, leçons de démocratie données par les musulmans, oumma islamiya, Aïd, Ramadan, Hadj, taharruch, viols collectifs, attaques au couteau, égorgement, lapidation, les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République, Nique la France, Soeurs et Frères, madrassa, salam alekoum, bismillah, Al Sham pays de Sham Levant, Al Qods Jérusalem, CCIF, OCI, kouffar, hadith, sunna, sourates,

 

 

 

Humour et caricatures. Migrants et féministes bobos

Source https://twitter.com/fiefienix/status/688399067274194948

 

Source https://twitter.com/fiefienix/status/688399067274194948

 

 

Procès du violeur en série Kamel Abbas à Lyon

Condamnation indulgente
Le violeur en série écope de 18 ans de prison alors que le procureur en avait requis 20.
Comment peut-on trouver des circonstances atténuantes à un chasseur de femme qui use d’un couteau pour les soumettre et les détruire ? Une violence préméditée dans l’impunité puisque le criminel avait soin d’utiliser un préservatif !
Kamel Abbas, le « violeur du 8e » a été condamné vendredi à 18 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Rhône à Lyon pour une série de viols dans le 8e arrondissement de la ville en 2012 et 2013. Après cinq jours de procès, la cour a assorti sa peine d’une période de sûreté des deux tiers et d’une injonction de soins pendant 7 ans.
Le jury s’est-il laissé attendrir par les remords du criminel ? Pourtant nous savons bien que tous les musulmans partagent une culture de takkiya, mensonge stratégique. Qui peut honnêtement croire qu’un homme qui a commis 6 viols sous la menace d’un couteau, et qui s’est fait prendre au cours du 6ème, éprouve des remords sincères ? S’il ne s’était pas fait prendre, il aurait continué. Et s’il regrettait d’avoir violé, il se serait amendé après son premier viol.
Ce jugement inique confirme que la culture du viol obère la morale des Français qui sont fondamentalement indulgents pour les violeurs.
Le jury n’a pas tenu compte du fait que la culture du viol dominait la famille Abbas puisque le frère du criminel a déjà été condamné deux fois pour viol.
Le peu de ^publicité donnée à cette affaire démontre à quel point le fait qu’une femme soit violée en France toutes les 7 mn et que pas une seule femme ne soit épargnée par la menace du viol, c’est une peccadille;
En France, les femmes ne valent pas grand chose;-(
Petite question à la bande de bobos qui militent contre la pénalisation du client de prostituées: au vu du nombre astronomique de viols commis en France, pouvez-vous encore affirmer que la prostitution empêche le viol ?
Troisième jour du procès 21/09/2016

…Pleins phares allumés, ils découvrent alors la scène. Kamel Abbas est en train de violer une jeune fille. Comme à son habitude, il tient une dague dans l’une de ses mains et de l’autre, il maintient la jeune au sol.

Très vite, les policiers fondent sur le violeur qui a encore le pantalon baissé…un préservatif au bout du sexe. Ils sortent leurs armes et lui ordonnent de jeter son couteau. Il s’exécute tandis que la jeune fille, très choquée, essaye de s’enfuir.

Il lui faudra quelques minutes pour comprendre que ce sont bien de vrais policiers qui sont venus la sauver…ou du moins mettre un terme à son calvaire. « L’expression de son visage en disait long », a déclaré l’un des policiers à la cour d’assises.

Une fois interpellé, Kamel Abbas a gardé le silence. « Prostré », il est resté à fixer ses pieds… un peu comme la façon dont il se tient depuis le début de son procès qui se terminera ce vendredi.

Deuxième jour du procès 20/09/2016
D’après France-soir, on apprend que Kamel Abbas invoque la responsabilité du cannabis et, au moment des faits, de l’alcool, ce que les victimes disent ne pas avoir senti.
Kamel Abbas est un musulman d’origine algérienne dont le père est décédé et dont un frère vient de sortir de prison, incarcéré pour…viol, ayant été condamné à deux reprises.
Abbas est père d’un enfant avec lequel il n’a pas de relations et vivait chez sa mère au moment des faits.
Né en 1977, il a arrêté sa scolarité en 1995 à la mort de son père.
Il dit de ses victimes « c’était comme si elles n’avaient pas de visage, comme s’il n’y avait personne en face de moi« , ce qui en dit long sur l’humanité du personnage et rappelle cruellement que, pour les prédateurs sexuels, les victimes -a fortiori si elles sont non musulmanes comme dans ce cas-ne sont que des choses dont ils s’accaparent le corps et l’esprit parce qu’ils estiment qu’elles leur appartiennent du seul fait d’être femmes et kouffars.
Visiblement, dans la famille Abbas, le respect des femmes ne fait pas partie de la morale, une attitude habituelle chez les musulmans dont on a pu remarquer la pratique dans les viols collectifs de Cologne et d’Europe du Nord.
Tant que notre société rigolera du viol, tant que la Justice sera clémente pour les violeurs, tant que nous accepterons la stigmatisation du corps des femmes par le voile et autres chiffons musulmans, aucune femme ne sera en sécurité sur le sol de France.
LC
—————————————————————–
Premier jour du procès 19/09/2016
Le procès en assise de Kamel Abbas, violeur d’au moins 6 femmes, a débuté ce lundi à la cour d’assises du Rhône.
Les médias décrivent l’homme comme une personne sans histoire et le patron de ce chauffeur de bus ne tarit pas d’éloges sur son employé, lequel dit regretter ses actes et laisse entendre qu’il n’était pas conscient de ses crimes, une chanson habituelle chez les criminels afin d’être jugés irresponsables et être déchargés de leur responsabilité.
Espérons que ce procès qui doit durer toute la semaine rendra justice aux victimes et ne fera pas pleurer dans les chaumières sur le pauvre violeur misérable sexuellement, victime de la société et irresponsable de ses actes.

Cagoulé et habillé de noir, le violeur s’attaquait de nuit à ses victimes, avec violence et armé d’un couteau, sévissant dans le même secteur de la capitale des Gaules. Surnommé le Violeur du VIIIe, cet homme a bien laissé son ADN derrière lui, mais son absence de casier judiciaire a rendu vaines les comparaisons avec tous les fichiers.

Le juge d’instruction chargé de cette affaire a innové en ordonnant l’élaboration d’un portrait-robot génétique, méthode alors taboue en France. Elle consiste à extraire à partir d’un ADN des caractères morphologiques du suspect (couleur de la peau, des yeux, des cheveux…).

 http://www.leparisien.fr/faits-divers/lyon-le-violeur-du-viiie-devant-ses-juges-19-09-2016-6131603.php
Les criminels qui ne se sont pas encore fait prendre sont toujours, selon les médias, des personnes -sans- histoire -inconnues -des -services -de police.
Ne faudrait-il pas plutôt les décrire comme des habiles prédateurs passés au travers des mailles du filet de la Justice parce que leur entourage tenait à leur donner le bon dieu sans confession ?
J’ai du mal à croire que personne, absolument personne, n’avait remarqué l’obsession de l’homme pour le sexe, ses regards malsains, son mépris des femmes, sa consommation éventuelle de pornographie, son sexisme, son manque de respect pour autrui, sa morale à géométrie variable, son comportement asocial, ses fréquentations et son hypocrisie.
Je serais curieuse d’entendre comment ses contacts féminins le percevaient. Qu’en pensaient la boulangère, la postière, l’infirmière, la secrétaire de mairie, l’épicière, la serveuse du bistro PMU, les voisines ?
Les hommes qui ont trop souvent une vision dégradante et méprisante des femmes sont incapables de repérer les mêmes défauts chez leurs semblables tant qu’ils n’ont pas été pris sur le fait, comme ce Kamel.
Je suis curieuse de savoir quelle perception du criminel les victimes et les témoins femmes vont livrer au cours du procès.
A suivre.
La Connectrice

Employé modèle le jour, agresseur sexuel la nuit : Kamel Abbas, 39 ans, qui comparaît pour viols depuis lundi devant les assises du Rhône, a reconnu au premier jour du procès tous les faits qui lui sont reprochés, en dévoilant une personnalité double.

Cette série d’agressions sexuelles, tentatives de viols et viols, parfois accompagnés de coups très violents, avait provoqué une psychose dans le 8e arrondissement de Lyon entre 2012 et 2013.

L’accusé, chauffeur de bus, avait été interpellé en flagrant délit de viol de sa sixième victime présumée début janvier 2014, dans un parking de Lyon, à l’endroit même où, un an plus tôt, il aurait déjà violé, sous la menace d’un couteau, une autre femme.

Ce salarié des transports en commun lyonnais depuis décembre 2012, sans casier judiciaire et habitant toujours chez sa mère, avait été mis en examen pour sa dernière agression.

Des analyses génétiques avaient ensuite établi que son profil était identique à celui d’un violeur en série, surnommé «le violeur du 8e», qui avait agressé cinq jeunes femmes de 22 à 26 ans, dont trois étudiantes, entre le 18 octobre 2012 et le 31 janvier 2013.

« Je n’ai pas d’explication »

L’accusé, né en août 1977 de parents d’origine algérienne et aîné d’une fratrie de 5 enfants, avait admis la plupart des agressions pendant l’instruction, à l’exception de celle de la deuxième victime, en novembre 2012.

«Je reconnais tous les faits», a-t-il affirmé d’emblée lundi quand la présidente de la cour lui a donné la parole, suscitant les larmes de la jeune victime, assise au premier rang avec quatre autres jeunes femmes, toutes dignes, mais très tendues.
«Je voudrais m’excuser. Je regrette sincèrement. Je n’ai pas d’explication», a ajouté Kamel Abbas.

Un employé modèle selon un de ses chefs

Cité comme témoin, son ancien supérieur hiérarchique a dressé de lui un portait très élogieux. «Il donnait entière satisfaction, sérieux, très disponible, tout le monde l’appréciait, on lui avait confié des responsabilités», a-t-il raconté, avouant avoir été abasourdi quand Kamel Abbas a été arrêté.

«C’était incroyable de se dire qu’il pouvait arriver au boulot à 4 heures du matin, frais et dispos, alors qu’il avait peut-être fait… tout ça quelques heures plus tôt», a-t-il ajouté, ému.

Le procès doit durer jusqu’à vendredi. L’accusé encourt 20 ans de réclusion criminelle
 

Pour le droit de critiquer l’Islam en Europe. Pétition

Défendez le droit de critiquer l’islam en Europe

Pour signer la pétition

http://citizengo.org/en/signit/37055/view

En Autriche, une conférencière a été condamnée pour avoir mis en cause publiquement les mœurs de Mahomet. Les juges autrichiens ont sacrifié la liberté d’expression à l’interdiction du « blasphème », pour protéger la « sensibilité religieuse » des fidèles musulmans et « la paix religieuse ». Cela revient à appliquer la sharia ! L’affaire est à présent devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), à Strasbourg.
>
> L’ECLJ intervient dans cette affaire pour défendre la liberté d’expression en matière religieuse. Signez cette pétition pour vous associer au mémoire remis par l’ECLJ à la CEDH et soutenir ainsi la liberté d’expression.

La conférencière qui a saisi la Cour de Strasbourg en souhaitant conserver l’anonymat, a été condamnée pour avoir publiquement « dénigré une personne qui est un objet de vénération », à savoir Mahomet, d’une manière « susceptible de susciter une indignation justifiée ». Il lui a été reproché d’avoir déclaré que Mahomet « aimait le faire avec des enfants » car celui-ci s’était marié avec une fille de six ans et avait consommé ce mariage lorsqu’elle n’avait que neuf ans. La conférencière notait que cela posait problème dans la mesure où « le plus haut commandement pour un homme musulman est d’imiter Mahomet », ajoutant plus généralement que « les musulmans entrent en conflit avec la démocratie et notre système de valeurs ».
>
> La conférencière s’exprimait devant une trentaine de participants lors d’une conférence intitulée « Connaissances élémentaires de l’Islam ». Elle a été condamnée à payer 480 euros ou à purger une peine de soixante jours d’emprisonnement, alors même que ses propos reposent sur des faits que la tradition musulmane elle-même estime avérés et dont la diffusion, dans un contexte politique, participe au débat public.L’affaire est à présent devant la Cour européenne des droits de l’homme qui devra choisir entre la liberté d’expression et la répression du blasphème.
>
> L’ECLJ agit depuis plus de dix ans auprès des Nations unies et du Conseil de l’Europe contre la tentative de l’Organisation de la Conférence Islamique d’imposer en droit international un délit de blasphème, aussi appelé délit de « diffamation de l’islam ».
> Pour l’ECLJ, les libertés de religion et d’expression sont complémentaires, et il n’existe pas de droit, pour les croyants et les non-croyants, à ne pas faire l’objet de critiques. Seules les insultes, calomnies et obscénités gratuitement offensantes ainsi que les propos incitant à une violence immédiate peuvent être restreints. Tout autre propos – surtout lorsqu’il s’appuie sur des faits réels – doit pouvoir être librement exprimé.
>
> Soutenez la liberté d’expression, signez la pétition !

Le Centre européen pour le droit et la justice est une organisation non-gouvernementale internationale dédiée à la promotion et à la protection des droits de l’homme en Europe et dans le monde. L’ECLJ est titulaire du statut consultatif spécial auprès des Nations-Unies/ECOSOC depuis 2007.
> L’ECLJ agit dans les domaines juridiques, législatifs et culturels. L’ECLJ défend en particulier la protection des libertés religieuses, de la vie et de la dignité de la personne auprès de la Cour européenne des droits de l’homme et au moyen des autres mécanismes offertes par l’Organisation des Nations Unies, le Conseil de l’Europe, le Parlement européen, et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).
> L’ECLJ fonde son action sur « les valeurs spirituelles et morales qui sont le patrimoine commun des peuples [européens] et qui sont à l’origine des principes de liberté individuelle, de liberté politique et de prééminence du droit, sur lesquels se fonde toute démocratie véritable » (Préambule de la Statut du Conseil de l’Europe).

European Centre for Law and Justice

4, Quai Koch

Strasbourg 67000

France

 

%d blogueurs aiment cette page :